Le zinc: un oligoélément incontournable

Le zinc, un oligo-élément incontournable 

 S’il est vrai que l’importance des macronutriments – protéines/glucides/lipides – fait la une de toute prescription diététique qui se respecte, les micronutriments, alias oligo-éléments, sont un peu plus mystérieux. Et l’un de ces minéraux importants, surtout en cette saison de rhumes, c’est bien le zinc, très investi, par ailleurs, dans toute notre santé…

Le rôle du zinc dans la santé 

Dans notre organisme, le zinc joue un rôle dans le métabolisme en tant que co-facteur c’est à dire qu’il participe directement aux activités des enzymes. Même une un petit manque peut avoir des répercussions sur la santé.  Protecteur, le zinc participe à la défense immunitaire de l’organisme. *Pris en  tout début des premiers symptômes d’un rhume, à raison de 50 à 80 mg par jour puis, avalé ensuite pendant une quinzaine, il limite nettement les éternuements, la toux, le nez qui coule et peut même  réduire la durée d’un rhume de 24 heures. Déjà ça de gagné!  Ami des belles peaux sachez que le zinc combat l’acné. Il diminue le stress oxydant et aussi a une action non négligeable sur la santé des spermatozoïdes. Le zinc, intervient  également dans  les fonctions du goût et imaginez-vous qu’une carence de cet oligo-élément altère l’appétit et la sensibilité des papilles. Ce qui serait un comble pour tous les gourmands.  Le zinc marche  aussi main dans la main avec la vitamine A pour protéger la santé de nos yeux.

Alors, combien en faut-il pour être au top? Pour un adulte, le besoin journalier est d’environ 11 milligrammes par jour. 

Où trouver du Zinc

 Quelques pistes pour 100 gr. Accumulez  donc les principales sources  qui se nichent dans :

  • Les huîtres : 148 milligrammes. Rien qu’avec 2 huîtres on atteint déjà son quota.
  • les foies de veau et de porc : 8 milligrammes,
  • l’agneau: 5,3milligrammes,
  • le blé : 7 milligrammes, 
  • les amandes et les noix de cajou grillées : 5 milligrammes,
  • le jaune d’œuf: 3, 5 milligrammes,
  • la viande de  bœuf: 4 milligrammes.
  • On en trouve aussi dans le soja, le germe de blé, les pois, les lentilles et les haricots secs mais les quantités sont plus anecdotiques.

Donc, hormis la consommation d’huîtres, il est difficile de faire le plein avec une seule source. Il faut donc combiner dans la journée différentes provenances pour avoir son quota.

Il faut savoir aussi, que le zinc est absorbé dans l’intestin de façon très variable et que zinc végétal est moins bien absorbé que l’animal. En fait, on assimile seulement 10% des quantités ingérées.

 Pour en savoir plus sur le zinc

Le régime végétarien tend à être un peu déficitaire en zinc, à cause de l’absence de viande.

Mais il faut savoir aussi que les bénéfices de la prise d’oligo ne sont pas instantanés : il faut donc se constituer quelques réserves avant d’en avoir tout le profit.

Le marché de l’automédication a augmenté de 5% en 2015 mais ce n’est pas une raison pour vous ruer en pharmacie car lorsque vous avalez un oligo-élément indépendamment des autres, vous risquez un déséquilibre ou au pire des cas, une overdose. Car trop d’un bon nutriment peut causer l’opposé de ce qu’il est censé produire!

Elyane Lèbre

*Selon Cochrane Database Review Medical Research

Pour en savoir plus lire le «  Guide des vitamines et des oligo-éléments » de Serge Rafal ed Marabout

Opt In Image
Ne manquez pas mon ebook pour encore plus de recettes ou prenons RDV ensemble pour passer à l'action!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *