12 trucs anti-gonflette

Faites vous au choux
Faites vous au choux

Stop au météorisme, 12 trucs anti-gonflette

On se dit  toujours qu’il devrait y avoir quelque chose à faire quand, en fin de repas, on dégrafe clandestinement sa ceinture avec un ouf discret…Car la gonflette vandalise à la fois notre digestion et notre tour de taille. Les plus beaux abdos du monde n’y pourront rien. La suite logique, ce sont des gaz impérieux, issus à la fois de fermentation bactérienne et d’air avalé. Cependant, relax, les flatologistes s’accordent sur – à vue de nez- une normalité de 14 à 22 vents par jour. Mais avant de devoir les compter, voici:

12 trucs qui vont vous aider à sortir de table le ventre plat.

1 Détendez-vous avant de passer à table. Si vous êtes stressé, vous allez droit à la gonflette en mangeant dans cet état. Calmez-vous ou abstenez-vous de manger à ce moment là.

2 Buvez une demi-heure avant le repas et une heure après. Evitez de boire pendant, votre ceinture vous dira merci… Les additifs contenus dans les boissons (tanins pour les vins, additifs dans la bière et le cidre, gaz dans les eaux minérales) se comportent comme des inhibiteurs de la digestion. De plus, boire- même de l’eau- pendant les repas dissout les sucs gastriques, ce qui les rend moins efficaces pour mener à bien une bonne digestion.

3 Faites de petits repas à heures fixes et ne grignotez pas ! Il faut alimenter régulièrement son organisme pour ne pas avoir de coup de barre ni de fringale mais aussi éviter de manger trop brutalement, ce qui à coup sûr vous ballonnera.

4 Sucez des granules : l’homéopathie, médecine douce, soulage sans agresser. En 9 CH, trois granules, trois fois par jour de Nux vomica, Lycopodium ou Carbo végétabilis. A vous de trouver celles qui vous soulageront mais il n’y a rien à craindre si vous faites une erreur de diagnostic…

5 Mâchez bien chaque bouchée, lentement et savourez … La nourriture imprégnée de salive, qui contient des enzymes utiles à l’assimilation de la nourriture, prépare le processus de digestion.

6 Résistez aux fruits frais au dessert, mangez-les entre les repas. En effet, la digestion des fruits fait intervenir des systèmes enzymatiques différents qui peuvent favoriser les ballonnements. Seul l’ananas contient des substances qui facilitent la digestion et éventuellement des baies.

7 Pensez à avaler des comprimés de charbon actif. Ce remède de grand-mère absorbe les gaz.

8 Les légumineuses vous posent problème ? Faites les bouillir puis laissez-les refroidir- sans couvercle- environ 8 à 12 heures. Ensuite, changez l’eau et cuisinez-les à votre goût. Ou encore faites bouillir avec de l’algue kombu. Habituez aussi votre organisme à manger des légumineuses en commençant par de toutes petites quantités. En 3 semaines, plus de gonflettes.

9 Zappez les chewing-gum (de l’air absorbé à chaque machouillis) et les boissons à bulles qui signent le gonflement à coup sûr. Quant aux bonbons et autres sucreries, ils fermentent dans vos intérieurs et vous font aussi gonfler… Sachez aussi que le faux sucre est lui aussi, facteur de ballonnements

10 Allez-y mollo  si vous n’êtes pas habitué, avec les crucifères :  si la famille des choux est un énorme bienfait pour la santé( antioxydants, vit A, C, fer, chlorophylle, bêtacarotènes, acide folique et fibres) elle favorise néanmoins l’inflation de votre abdomen. A petites doses, cela passe mieux si habituez votre corps en augmentant doucement les portions.

11 Ne mélangez pas dans un même repas  les protéines et les hydrates de carbones: les protéines ( viandes, poissons, fromages, œufs…) se digèrent lentement alors que les hydrates de carbone eux ( légumes, céréales…) se digèrent plus rapidement. Et forcément, il y aura combat dans votre système digestif…

12 Zappez les sucres, les farines blanches et les produits laitiers qui font équipe pour vous faire gonfler.

Opt In Image
Ne manquez pas mon ebook pour encore plus de recettes ou prenons RDV ensemble pour passer à l'action!

Laisser un commentaire