Les 5 bodyguards de la jeunesse

2014-06-01 21.06.00              Le choix royal des top nutriments 

 

J’avoue qu’il n’est pas facile de s’y retrouver dans la jungle diaboliquement touffue des nutriments. De plus, au fur et à mesure que l’on prend de l’âge, ces précieux nutriments, déterminants pour notre belle santé, sont de moins  en moins absorbés par l’organisme.  Il faut déjà les débusquer en nombres et qualités suffisantes au cours des repas, et c’est une quête tâtonnante dont je vous donne ici les meilleures pistes.

Cependant,  et comme toujours, pour  connaître vos besoins réels, consultez votre médecin et  si vous avez besoin d’être supplémenté, investiguez pour connaître la réelle valeur de vos suppléments : beaucoup de répliques, peu ou mal dosées, se baladent en toute liberté sur le marché.   Voici les meilleurs:

 

Les omega-3

 

L’acide gras, DHA fourni par l’huile de poisson, est précieux pour la santé du cerveau et celle du cœur. Ceux qui mettent souvent du poisson gras au repas du soir ont davantage de leptine, une hormone liée au controle de l’appétit, à la perte de poids et à un métabolisme plus élevé.

Où les trouver

La meilleure façon d’en avaler est de manger au moins deux portions de 250 gr par semaine de poisson gras : saumon, maquereau, anchois, hareng, sardines. Le thon et l’espadon se dégustent à doses homéopathiques car ils sont trop riches en métaux lourds.

 

Le magnésium

 

Il active plus de 300 enzymes, aide à  maintenir les masses musculaires et osseuses, à métaboliser les graisses, à soutenir le système immunitaire et les fonctions nerveuses et aussi à réguler le rythme cardiaque. Les trois quarts d’entre nous, hélas, en manquons.

Où le trouver

Dans les céréales complètes, le germe de blé, les oléagineux et les légumes à feuilles (les épinards), les avocats, les graines de courge, certaines eaux minérales et le chocolat.

 

La vitamine B12

 

Essentielle pour protéger nos cellules nerveuses et sanguines, pour le métabolisme des glucides, pour réguler l’humeur, le sommeil, son absorption diminue au fil des années.

Où la trouver

Dans les protéines animales : le foie de bœuf, les rognons, la viande, les palourdes, les huîtres, le crabe.

 

Le calcium

 

Capital pour la contraction des muscles et l’envoi d’impulsions dans le système nerveux, pour  la beauté du squelette, il maintient la régularité du rythme cardiaque et un bon système immunitaire. Le stress l’épuise et la vitamine D est essentielle à son assimilation.

Où le trouver

Hormis les laitages –dont le calcium n’est pas très bien absorbé – on le trouve dans les légumes verts et en particulier dans les germes de brocoli, le chouc chinois, les sardines –avec leurs arêtes-, le tofu, le sésame, les œufs, les figues sèches, les amandes et certaines eaux minérales.

 

La vitamine D

 

Elle est essentielle et nous sommes souvent en manque: elle augmente l’assimilation et la fixation du calcium et aide aussi au transport des messages entre le cerveau et le reste du corps. La production naturelle de vitamine D diminue aussi au fil des années. L’exposition au soleil – entre 10h et 15h – est une source de vitamine D  mais les protections solaires – obligatoires empêchent cette pénétration. De plus une peau jeune absorbe beaucoup + de vit D qu’une peau +agée.

Où la trouver ?

Dans le poisson gras, mais il faut en manger très  souvent . Les sources naturelles sont limitées, donc se tourner les aliments enrichis et bien entendu dans les compléments.

 

Indispensables protecteurs, ces acides gras, minéraux et vitamines, galvanisants gardes du corps, font roucouler  votre organisme de bonheur !

Opt In Image
Ne manquez pas mon ebook pour encore plus de recettes ou prenons RDV ensemble pour passer à l'action!

Laisser un commentaire